10 astuces pour lutter contre le mal de mer

Tout est prêt : vous avez loué votre bateau sur clickandboat.com, vous avez suivi nos astuces pour la cuisine à bord d’un bateau mais vous êtes sujet au mal de mer, qui risque de gâcher votre voyage. Lisez donc la suite afin de réduire votre désagrément et de profiter à fond de votre excursion en mer…

.

1) Préparez-vous avant le voyage : N’oubliez pas que l’anxiété et l’énervement peuvent augmenter le mal de mer donc essayez d’arriver un peu en avance pour éviter tout risque de stress. Prenez des médicaments anti vomissements avant l’embarquement si nécessaire.

2) Mangez et buvez (mais pas trop !) Evitez de monter dans le bateau avec l’estomac vide car la faim prédispose à l’apparition de sensations nauséeuses : en cas de vomissements, il est préférable d’avoir l’estomac partiellement rempli. Afin de faciliter la digestion, adoptez une alimentation légère et n’oubliez pas non plus de vous hydrater en bannissant l’alcool, qui peut aggraver les choses. Mangez des bananes pour calmer vos aigreurs.

3) Couvrez-vous : il fait souvent froid en mer, même en été donc pensez à vous habiller chaudement avec une veste coupe-vent car le facteur aggravant est toujours le vent qui vous refroidit vite. Evitez néanmoins d’avoir trop chaud car l’excès de chaleur majore également les symptômes du mal de mer.

4) Restez au centre du bateau  la stabilité est maximale au milieu du bateau, contrairement aux intérieurs du navire, où les mécanismes d’équilibre régis par votre oreille sont troublés par le manque de repères visuels habituels, ce qui peut déclencher des nausées. Essayez de rester sur le pont dans la mesure du possible en respirant doucement afin d’éviter les montées d’angoisse.

5) Dormez : entre l’activité physique requise pour naviguer et le rythme des quarts qui peut aggraver les nausées, il est presque impossible d’échapper à la fatigue. Il est donc indispensable que vous vous reposiez avant mais aussi pendant votre sortie en mer. Pensez à effectuer des petites siestes à bord du bateau afin de combattre le mal de mer.

6) Ne restez cependant pas couché sans dormir ! Il est très important de rester actif si vous êtes sensible au mal de mer. Si vous avez l’esprit occupé par autre chose que vous-même, vous aurez plus de chances d’éviter le mal de mer.

7) Pensez au gingembre ! Grâce à ses propriétés antiémétiques, le gingembre se révèle efficace contre les nausées. Mâchez du rhizome de gingembre avant de monter à bord ou bien si vous disposez d’une cuisine à bord, préparez cette infusion au gingembre. Suivez la recette de Click & Boat ci-dessous pour lutter contre le mal de mer…

Ingrédients

-1 litre d’eau

-30g de rhizome de gingembre frais

Lutter contre le mal de mer

Comment faire

1. Faites bouillir l’eau dans une casserole 

2. Hors du feu, mettez-y le gingembre frais 

3. Laissez infuser 10 minutes

4. Filtrez l’infusion

5. Une fois refroidi, consommez votre infusion pendant tout votre voyage

8) Prenez l’air. Si vous sentez le mal de mer monter, n’hésitez pas à aller prendre l’air en respirent à votre rythme et sans forcer pour éviter une hyper ventilation. Profitez de l’air marin en fuyant les endroits qui sentent le goudron, la peinture ou le poisson, situation fréquente notamment dans les ports de pêche.

9) Fixez l’horizon et évitez de regarder les mouvements du bateau ou son sillage, ce qui pourrait déclencher une sensation de vertige.

10) L’équipe Click and Boat a une bonne nouvelle à vous annoncer ! Sachez qu’en cas de navigation continue, le mal de mer cesse généralement au bout de trois jours, alors préparez-vous, et courage ! La mer ça se mérite !

.

Lutter contre le mal de merPetit fait intéressant pour finir…

.

Votre cochon souhaite vous accompagner à bord de votre bateau ? Pas de problème ! Saviez-vous que les porcs n’ont pas le mal de mer ? Ils sont capables de métaboliser de vastes quantités d’histamine, contrairement aux animaux tels que les rats, les souris et même les poissons, qui souffrent du trouble des sens.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *