Idée weekend, (Re)découvrez les îles Glénan

Un archipel hors du commun

Les îles Glénan se situent à une dizaine de miles de la côte, au sud de la baie de Concarneau. C’est un archipel absolument magnifique peu connu des touristes qui passent bien souvent à côté d’une des plus belles perles de la Bretagne sud.

Les îles Glénan se composent de 7 îles principales (et d’une multitude d’îlots et rochers) posées au milieu d’une eau turquoise. Un paradis accessible très rapidement et facilement au départ de Concarneau, Fouesnant, Bénodet ou Port-la-Forêt. L’équipe de Click & Boat vous propose un rapide tour d’horizon de ces îles paradisiaques perdues à quelques miles du littoral breton.

Les îles Glénan offrent un lieu d'escapade hors du commun

Les îles Glénan offrent un lieu d’escapade hors du commun

Penfret :

L’île la plus à l’est de l’archipel regorge de trésors et d’endroits absolument magiques. Depuis peu, grâce à l’initiative de l’association Plein Phare sur Penfret vous pourrez monter en haut du phare et profiter des explications d’un guide, notamment sur l’histoire de l’île pendant la seconde guerre mondiale. La vue du haut du phare est absolument merveilleuse et permet d’admirer la couleur unique de l’eau de l’archipel et d’en estimer son étendue.

Pour faire le tour de l’île, il vaut mieux débarquez avec vos chaussures, en effet de nombreux chardons sous le sable peuvent faire hurler les touristes les moins avertis.

Gueriden :

Un banc de sable qui ne découvre qu’à marée basse au milieu d’une eau mi-émeraude mi-turquoise. La beauté du lieu rappelle les Seychelles ou les Antilles, mais non ! Vous êtes bel et bien en Bretagne. Vous pouvez sans problème mouiller avec un semi-rigide ou tout autre type de bateau pour profiter d’un moment hors du temps sur ce banc de sable perdu au milieu de l’archipel.

Saint-Nicolas :

Saint-Nicolas est la seule île habitée de l’archipel, c’est aussi le principal débarcadère pour ceux qui auraient choisi de venir en navette. Le tour de l’île se fait en quelques dizaines de minutes, mais offre des prises de vue à couper le souffle. En contournant l’île vous apercevrez le banc de sable qui sépare Saint-Nicolas de Bananec, qui abrite la célèbre école de voile des Glénan. Vous pouvez traverser sans problème à marée basse mais attention à ne pas vous faire surprendre au retour si la marée monte, le courant peut être assez fort entre les deux iles lorsque le banc de sables est de nouveau recouvert par les flots.

Pour les amateurs de frutis de mer, vous pouvez déguster de délicieux homards ou des inoubliables araignées de mer Chez Castric.

Comment s’y rendre ?

  • En louant un bateau sur Click & Boat
  • En navette : Nombreux départs en saison depuis Port-la-Forêt, Concarneau, Beg-Meil et Benodet

Attention : les îles Glénan sont parsemées de rochers qui affleurent à la surface de l’eau et qui peuvent être dangereux pour la navigation. Il est fortement recommandé de bien étudier les cartes marines ou d’être muni d’un GPS traceur pour naviguer entre les îles.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

1 Commentaire

  1. Bonsoir CLICKANDBOAT , bravo pour les informations »blog.clickandboat.com », un article très riche qui m’a fait sourire de bon matin. Voilà donc une très bonne signature . Très intéressant. J’ai appris différentes points en vous lisant, Merci beaucoup pour le partage. Je partage ce contenue avec joie avec mes amis sur facebook.
    A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *