Un marin en hiver : comment bien entretenir son bateau

Qui veut aller loin ménage sa monture. Cet adage s’adapte à la navigation puisqu’il est impossible d’enquiller les sorties en mer sans bien entretenir son bateau. L’hivernage, période où l’unité de plaisance reste à quai, est crucial à maîtriser afin que l’embarcation reparte comme en 40 lors de la remise en route et par exemple, la reprise des locations sur Click&Boat. Nous livrons aujourd’hui quelques conseils pour bien entretenir son bateau et s’assurer un sourire radieux lors du retour des beaux jours.

 

entretenir son bateau

 

Quand l’eau vient se mélanger au carburant, cela ne fait pas bon ménage. Les navigateurs expérimentés savent qu’il faut protéger, comme la prunelle de leurs yeux, le système d’alimentation. Utiliser un dispersant d’eau permet d’assurer une reprise efficace et d’éviter deux choses : que les injecteurs se grippent et que l’eau ne noie le moteur à cause de la condensation. Le traitement antibactérien vient lui empêcher l’obstruction des filtres.

 

En hiver, l’humidité peut être une vraie plaie et l’on conseille aux propriétaires de bateaux de procéder à un grand nettoyage, qui commence par enlever les accessoires amovibles comme les équipements électroniques et les matériels pour pratiquer des activités nautiques. Tout ce qui peut moisir doit être enlevé et il faut vider coffres et réservoirs (attention au gel !) afin de limiter les mauvaises surprises. Auparavant, le rinçage à l’eau douce a constitué lui aussi une étape importante.

 

accastillageOn vient stocker la sellerie et les voiles dans un endroit sec (adieu la moisissure) et l’on s’assure, si possible, que le bateau soit aéré pendant qu’il hiberne. Un entretien méticuleux se transforme en une assurance de pouvoir compter sur une unité propre, fonctionnelle et fiable. Des mots doux que les propriétaires aiment entendre, surtout quand la haute saison finit enfin par pointer le bout de son nez. Quand on souhaite entretenir son bateau, on passe forcément par la case accastillage. Pour les néophytes, ce terme englobe l’ensemble des équipements de pont servant à manœuvrer le bateau. On vous le donne en mille : la qualité est essentielle.

 

Une surveillance bénéfique pour un entretien réussi

accastillageComme c’est souvent le cas lorsque l’on parle d’équipement au sens large du terme, il faut savoir faire face à un dédale de possibilités et… de fournisseurs potentiels de winchs, taquets, poulies, manilles et autres accessoires importants de pont. A l’instar de Click&Boat à propos de la location de bateau, Accastillage Diffusion s’impose en référence française et européenne sur l’équipement bateau. Offre la plus vaste, équipe à l’écoute, communication ouverte vers le public : les similitudes sont nombreuses. La grande idée est aussi de pouvoir profiter de conseils avisés, à la manière de ceux que nous fournissons via la plateforme principale et le blog.

 

Checker l’étanchéité du bateau n’est jamais du temps perdu, de même que pratiquer un nettoyage complet et régulier pour lutter efficacement contre le jaunissement et l’usure naturelle. Sachez aussi que l’osmose, aka l’usure irréversible du polyester, se combat en sortant le bateau en hiver au moins pendant trois mois. Autre conseil qui a de la valeur : n’hésitez pas à retirer l’antifouling, cette couche protectrice de la coque devenue obsolète, avant d’en appliquer un nouveau, choisi selon le type de bateau que vous possédez et les eaux où il va naviguer. Le genre de vigilance qui fait la différence.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *