4 raisons de partir naviguer à Marseille en septembre

Après Ajaccio, notre muse du mois d’août, nous mettons maintenant les voiles pour un week-end et plus vers Marseille, la destination phare des utilisateurs français de Click&Boat. Via 4 principales raisons, nous vous expliquons pourquoi prévoir une escapade phocéenne valide une expérience à coup sûr optimale pour vivre pleinement l’été indien.

location bateau marseille

Les plus pressés d’entre nous ont déjà entouré en rouge dans leur calendrier la date de leur prochain départ en vacances. Il faut dire que septembre a bien mauvaise presse, entre les impératifs administratifs, les inscriptions pour les activités extra-professionnelles et un éventuel contrecoup relatif à l’adieu au farniente. Pourtant, septembre est avant tout une occasion idéale pour une sortie à contre-courant dans le sens calendaire du terme. A vous les superbes mouillages quasi désertés, la fin des files d’attente (sur la route comme au port) et les promotions d’après-saison. En septembre, Marseille, notre première destination tricolore pour la location de bateaux, fait figure d’indéboulonnable.

 

1- Un point de départ parfait pour les croisières

Des superbes destinations aux départ des ports marseillais

Lorsque l’on a la chance de pouvoir s’évader hors vacances scolaires, la saisir à « fond » est encore plus gratifiant. Il ne peut vous échapper que Marseille est idéalement située, à l’extrême ouest de la Côte d’Azur. Les sirènes du grand large résonnent bien vite dans l’esprit du plaisancier, qui s’empresse alors de se concocter un programme grandiose, pour lui et ses accompagnateurs. Une aventure familiale en catamaran peut vous mener sans difficulté en Corse (arrivée à Ajaccio, Calvi, l’île Rousse, Saint-Florent) et même jusqu’en Sardaigne. Sans passer par l’Île de Beauté, on peut aussi accéder aux perles italiennes en longeant la côte et en passant ainsi par, entre autres, les îles d’Hyères, de Lérins, Nice puis Monaco. A l’ouest, l’Espagne peut s’atteindre depuis les Pyrénées-Orientales ou directement en mettant les voiles vers les Baléares. Des itinéraires de navigation aux accents ibères sont déjà disponibles à la lecture sur notre blog !

Mais aussi : notre itinéraire fétiche Marseille-Hyères-Saint-Tropez-Marseille.

 

navigation marseille

2-La facilité de prévoir une journée en mer, l’âme de la vie marseillaise

Est roi à Marseille le bateau à moteur, une unité particulièrement appréciée pour aller visiter les calanques du Parc National. La distance entre la cité phocéenne et le massif provençal aux multiples merveilles va s’avérer assez anecdotique car les yeux sont surtout rivés sur le panorama. Depuis le bout du monde (Calanque de Callelongue) à Port-Pin, la sortie en mer comptera des arrêts marquants. La plongée sous-marine dans les calanques s’inclut aussi facilement que cela aux grandes lignes de la journée. Une alternative écologique réside dans la location d’un voilier pour se rendre dans les calanques ou accoster sur l’une des îles du Frioul. Le château d’If immortalisé par Alexandre Dumas dans le Comte de Monte-Cristo fait forte impression aussi depuis un semi-rigide, dont la popularité s’associe à une polyvalence optimale pour explorer les mouillages marseillais comme le Vallon des Auffes.

Mais aussi : voile et escalade, le combo gagnant dans les calanques de Marseille

 

location bateau calanques marseille

 

3-De merveilleux mouillages à proximité

Il est impossible de mettre tout le monde d’accord au sujet de la plus belle calanque de Marseille. Toujours est-il que vous pouvez vous faire votre propre avis et pourquoi pas désigner Morgiou, dont l’eau de la Grotte Bleue devient azur le matin sous l’impulsion du soleil. Un spectacle fortement apprécié, sur et sous l’eau. Nous vous conseillons, surtout depuis le Vieux-Port, d’aller vers les îles du Frioul. Un mouillage à la Baie des Singes ne manque pas de cachet de même qu’une étape sur l’île de Riou, inhabitée et tournée vers la nature. Au nord-ouest de la ville, l’adorable calanque de Méjean enchante randonneurs, baigneurs et plaisanciers. Des violons accordés pour une étape revigorante.

 

bateau Marseille

 

4-La découverte d’une ville animée, sportive et culturellement active

Faire du tourisme à Marseille peut s’apparenter à un parcours du combattant si l’on ne se penche pas au préalable sur le menu des réjouissances.  Avec sa superficie de 240,6 km2, la plus ancienne ville de France regorge des lieux animant les curiosités. Un plan n’est donc jamais de trop. Un premier passage par Marseille ne peut décemment se faire sans observer Notre-Dame de la Garde et le panorama offert à 157 mètres d’altitude. Les fans de football iront droit à l’Orange Vélodrome (anciennement stade Vélodrome), visitable toute l’année. La promenade sur le Vieux-Port est une bonne occasion de repérer le prochain bateau que vous louerez.

La corniche Kennedy vous ouvre en grand les yeux sur les îles voisines et la Méditerranée. Les visiteurs peuvent faire le plein de culture au MUCEM, trouver des atomes crochus artistiques avec les œuvres entreposées à la Friche La Belle-de-Mai et visiter les monuments emblématiques de la ville à l’instar de l’Abbaye Saint-Victor et du Centre de la Vieille-Charité. Avec le temps, Marseille a changé, à l’exception de l’Estaque, son quartier le plus authentique. Un endroit où l’on peut entendre un « tarpin bien » avec l’accent qui fait toute la différence.

tourisme marseille

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *